Eh, t'es où là !!

somewhere…
  • .: Welcome to my travel blog :.

    Amis, famille je vous invite a surfer sur ces quelques pages pour partager avec moi cette aventure en Asie, Australie et Nouvelle Zelande... pour commencer;) !! J'attends avec impatience vos commentaires, idees, bonjours, nouvelles, etc. Hola espanoles!! Aqui teneis mi pagina web donde compartire con vosotros mis adventuras en asia y australia. Espero vuertros comentarios, ideas, noticias etc.
  • Nantes, France
    Today Thursday Friday
    It is forcast to be Partly Cloudy at 7:00 PM CEST on September 20, 2017
    Partly Cloudy
    21°/9°
    It is forcast to be Partly Cloudy at 7:00 PM CEST on September 21, 2017
    Partly Cloudy
    23°/7°
    It is forcast to be Partly Cloudy at 7:00 PM CEST on September 22, 2017
    Partly Cloudy
    21°/8°
  • Sydney

    Posted By Seb on 13 janvier 2010

    voir toutes les photos de Sydney (les photos de Noel sont sur une page speciale)

    Alors par ou commencer?? En cinq semaines a Sydney, il s’en ai passe des choses, et n’ayant pas ecrit au jour le jour – oui j’ai perdu le rythme- ca va etre complique.

    Pour ma premiere semaine a Sydney,  et grace a ma chere et tendre amie Lamya, je sejourne au Strand Hotel!! Aaaah le Strand. Ici on est loin des usines a dormir que sont les backpacks ordinaires, ou tout les backpackers s’entassent dans des chambres de 10 a l’odeurs parfois assez forte, ou tout est payant,  le personnel blases etc etc… non le Strand s’apparente plus a un  Pub-Hotel, ultra simpathique, pas cher, confortable, agreable, simple, avec un personel super detendu… bref on s’y sens bien et on y reste!!  A peine arrivee, on nous met au parfum des bons plans: Mardi soir barbecue gratuit sur la terrasse du Strand, jeudi soir pizza gratuites au Three Wise Monkeys Bar, et j’en passe. Une semaine apres j’emmenage a chinatown dans un sympatique petit appart avec 7 autres pesonnes. Je vous passerai les details des 6 heures passees a nettoyer la cuisine et a exterminer les cafards s’ayant accaparer les lieux! Mais hormis ce petit detail, tres vite solutionne, mes coloc sont tres sympas et la convivialite a 8 dans ce 3 pieces-cuisines se passe sans aucun probleme.

    Pour la suite, je commence a travailler pour la croix rouge australienne en collectant des dons dans la rue, pas tres bien payer, mais au moins je pratique l’anglais.

    Bref ma vie a Sydney se partageait entre visite et decouverte de la ville – l’apero de Sydney, euh je veux dire l’opera, the harbour bridge, botanic garden, hyde park… –   et les sorties, barbecues, plages, boulot, dodo, cine… bref une vie presque normale!!
    Au Basement de Sydney,  un des plus grands club de jazz de la ville, j’assiste au concert de James Morrison, l’un des plus grand jazzman australien a ne pas confondre avec la popstars anglaise.

    A l’approche de noel, etant deja un bon petit groupe, on decide de feter ca chez Lamya. Le 24 au matin, c’est partie pour 6 heures a cuisiner. Le menu des backparckers, pour 35 dollars par personne:

    Apero au rose et/ou biere
    Bras de gitan en entree
    Courgettes greques farcies a la feta et gratinees au four
    Poivrons farcies au rissoto
    Lasagne maison
    Brownie noix de coco avec glace vanille sur coulis de chocolat chaud
    Cabernet Sauvignon et Merlot – Champagne
    Jack daniel et Vodka en digestif

    Bref un bon Noel, bien reussit et bien sympa !! Seul hic de la soiree, nos deux italiennes ont confondu la soiree de Noel avec la beuvrerie du samedi soir et termineront a vomir sur la moquette de la chambre!! Je vous passe les details…

    Une semaine tout juste apres, c’est Nouvel An!!
    C’est decide le 31 decembre, on se leve a 6h du mat et en route pour le Botanic Garden, la ou sont les meilleures places pour assiter aux festivites, juste en face de l’Opera et du Harbour Bridge! Mais voila a 6h du mat, il pleuvait… :( !! On retourne au lit! Au final on arrivera au botanic garden vers 10h30, ou deja pas moins de 7000 personnes sont en train de faire la queue! Coup dur surtout quand on sait que les meilleurs emplacement peuvent contenir seulement 3000 personnes. Pas de probleme, une pote se faufile devant et nous la retrouvons au compte-goutte, passant devant tout le monde! On a quand meme reussit a doubler plus de 6000 personnes!!! Au final… au poil, superbement places. On passera le reste de la journee a jouer au carte, boire du champagne, discuter, en attendant les 12 coups de minuit.
    14 heures d’attente… pour quoi? Pour 12 minutes d’un feu d’artifice digne de ce que je faisais dans mon jardin quand j’etais gosse en faisant peter de petard!
    Quoi??? Ca, ca vaut 5 millions de dollars, putain ils sont chers les petards en Australie!!!!!

    Non bon j’exagere, c’etait pas si mal, mais sincerement… ca vaut pas l’Espagne!! Je me suis meme demande pendant le feu, si il etait reelment minuit, en esperant que ce que je voyais n’etait que les premices! En fait le probleme a Sydney c’est que pour reellement profiter du feu et en comprendre son cout, il faut louer un helico et le voir du ciel. Vous comprendrez pourquoi en regardant la video suivante:

    Petite parenthese:
    Resolution 2010, comme toutes les annees, arreter de fumer… jdeja 14 jours sans tabac! Je tiens le bon bout. cette fois-ci, c’est la bonne!

    Pour les derniers jour a sydney, on decide de partir voir les fameuses Blue Mountains!!
    Voila ce que l’on aurait du voir:

    blue mountain1

    Et voila ce que l’on a vu:

    blue mountain3

    Un peu decu quand meme, meme si, la soiree camping sauvage sous la buine etait bien sympatique!

    voir toutes les photos de Sydney (les photos de Noel sont sur une page speciale)

    Plongee de South West Rocks.

    Posted By Seb on 2 décembre 2009

    Une plongee dans un grotte, tout simplement epoustouflante!!
    Pour vous donner une idee de l’endroit voici un petit schema explicatif:

    cave_small

    On descend donc a 24 metres de profondeur, une fois les torches allumees, on penetre dans la grotte, et la, mieux vaut ne pas etre claustrophobe, surtout lors de la montee dans la cheminee. Sous l’eau l’obscurite est vraiment flippante et certains passages sont vraiment tres etroits. Pour ce qui est de la faune, l’important est d’etre vigilant pour eviter de toucher les … ?? , une espece de requin, qui reste statique au sol en attendant l’arrivee d’une proie.  Encore une fois cette espece n’est pas dangereuse tant qu’on ne leur marche pas dessus par megarde car dans ce cas ils risqueraient de mordre.  Sinon on trouve toutes sortes de crustaces, vivant dans l’obcurite de la grotte. Grey Nurse Shark

    Mais le plus impressionnant n’arrive que lors de la sortie de la grotte. En effet l’endroit est constament peuple de vingtaines de Grey Nurse Shark (requin taureau), une autre espece de requin de 3 metre de long, inofensive si on ne les embetent pas trop. Sa grande gueule et ses dents effilées et recourbées lui donnent un air agressif. Cependant, ses agressions envers les humains sont plutôt rares et souvent provoquées par des imprudences humaines. Nous longuons donc les parois pour eviter de les taquiner de trop pres. Par moment les requins s’approchent si pres qu’on pourrait presque les toucher.  De toute les plongees realisees en australie (11 au total) les deux de South West Rock sont de loin les meilleures. Malheusement n’ayant pas loue d’appareil photo, je n’ai plus recupere que tres peu de photo, dont la qualite laisse vraiment a desirer.

    Plutot que de publier des photos qui ne reprensentent en rien la beaute du site, je vous invite a aller voir celles publiees sur le site du centre plongee.  —cliquez ici— et une fois sur la page allez dans la gallerie South West Rock Dive Photo.

    En prime une petite video:

    Byron Bay et Nimbin

    Posted By Seb on 28 novembre 2009

    Fini la glande a Bribane, il est temps de se bouger. En route pour Byron Bay.

    Au debut Byron Bay n’est rien d’autre qu’une petite ville industrielle sans interet, ce n’est que dans les annees 50 et 60, apres la fermeture des usines, que les surfeurs decouvrent la florisante nature et les  plages magnifiques, point de depart de l’essor touristique. Byron Bay est aussi bien connu pour son caractere Hippie et la zen-attitude. En resulte donc des dizaines de salon de yoga, de massages, musiciens dans les rues, guitares, jumbees, armonicas…  En somme on s’y bien et encore plus  en dormant au Art Factoty Backpacker. L’un des meilleur backpack pour l’instant. Non pas pour un confort particulier, mais plutot par se qu’il degage. Legerement excentre de la ville, ici on dort en tipi, en camping, ou en chambre selon les disponibilites, terrain de beach volley, piscine,  le tout dans une deco exotique en bois, planche de surf, peintures en tout genre.

    A quelques kilometres de la dans les terres, on trouve  le petit village de Nimbin (900 habitants), qui est en realite une communaute hippies. Le village de Nimbin tel qu’on le connait aujourd’hui est ne en 1973 avec l’arrive de  l’Aquarius Festival, un grand rassemblement d’étudiants hippies ou encore de toute personnes ayant des modes de vie ‘alternatifs’. A cette epoque Nimbin est en pleine recession economique, les industries ferment obligeant les gens soit a partir soit a se lancer dans des activites moins lucratives comme l’elevage de boeuf . Bref les terrains ne valant grand choses, nombreux sont les Hippies qui se regroupent pour acheter. Le village se developpera donc autour d’une ideologie Piece and Love, pour le plus grand plaisir des touristes avides de cannabis et de detente.

    pb260262

    Cote activite, je me suis mis au surf! On croyez moi c’est pas gagne. J’ai reussis tout de meme a mettre debout sur la planche 2 ou 3 fois et apprecier les sensations de la glisse… durant 5 secondes. Et je vous raconte pas la galere pour passer, avec la planche, la premiere rangee de vagues,  bien violentes. T’avance de 3 metres et tu recules de 5! Mais en tout ca ca m’a bien plu, je pense recommencer a Sydney!

    Voila depart demain a South West Rock pour une magnifique plongee dans une grottes sous-marine… rempli de requin!!

    Voir toutes les photos de Byron Bay & Nimbin

    Brisbane

    Posted By Seb on 26 novembre 2009

    Brisbane, capital du queensland, 1,8 millions d’habitants. Voila depuis deux mois que je n’avais pas mis les pieds dans un vrai ville.  Grace a un ami d’aurelie on se trouve piole dans un pseudo backpacker qui est en fait en maison en coloc. Du coup, grand confort, tele lsd, xbox. lecteur dvd, grand lit bref apres 2 mois de camping… le pied!

    Brisbane est une petite ville vriament agreable. Traversee par la Bribane River, on trouve d’un cote le centre et de l’autre le centre culturelle qui regroupe une grande salle de spectacle ou nous assiterons a la replique exact -son et lumiere- du concert des Pink Floyd lors de leur tournee « pulse »; une grandes biblioteque; galleries d’art, musees,  grand parc le longue de la rivieres; lagon et le tout agremente de bar, resto, terrasse  ….

    Brisbane c’est aussi le grand Botanic Garden, parfait pour ce detendre et s’allonge dans l’herbe, chilling out!!

    J’ai donc concretement profite de ces 15 jours a brisbane pour recharger les batteries, glander, aller au cine, en somme pas grand chose!

    Voir toutes les photos de brisbane

    Fraser Island

    Posted By Seb on 12 novembre 2009

    Apres nos trois jours passes dans l’outback nous revoila sur la cote pacifique a Hervey Bay, port d’entree sur l’ile de Fraser island, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1992. C’est la plus grande ile de sable du monde avec une superficie de 1840km2, 123KM de long pour une largeur de 25 km. Le premier nom de l’île est K’gari qui signifie paradis dans la langue des aborigènes. Entre mai et novembre, les baleines a bosse remontees depuis l’antarctique s’y arretent pour mettre bas dans les eaux chaudes du pacifique avant de migrer de nouveau vers le pole sud. Nous arrivons donc juste pour ce magnifique spectacle.

    Cela sera donc notre premiere activite sur Hervey Bay. Apres 1heure de bateau, tout le monde scrute l’horizon a la recherche de ces geants marins de plus 15 metres. Au final nous aperceverons plus de 5 baleines et leurs bebes. De prime abord un peu decu car le bateau ne pouvait pas s’approcher a moins de 100 metres, nous resterons tout de meme impressiones par ces enormes mammiferes marins, leurs sauts, et leurs grands coup de queue et pourrons faire de belles photos.

    De retour sur la terre ferme, on prepare la suite des evenements… 3 jours et 2 nuit de safari 4×4 sur Fraser Island!! Arrivee sur l’ile par le ferry de 12h30, nous sommes 8 dans notre super Landcruiser, 4 hollandais, 2 allemandes, Aurelie et moi. Seulement 3 personnes auront le privilege de conduire et biensur on en fait parti! Arrives sur Fraser, on degonfle un peu les pneus, la conduite sur sable necesite une pression plus basse! Et c’est parti pour l’aventure!
    Pour le premier jour, arrive tard sur l’ile, pas le temps de voir grand chose, on conduira seulement jusque notre backpack, goutant aux joies de la conduire 4×4. Les jours suivants, il nous faudra nous lever tot pour eviter les marees hautes empechant toute conduite sur la plage.
    Le deuxieme jour on remontera vers India Head, un des points les plus haut de l’ile sur la cote. De la-haut on surplombe les eaux limpides du pacifique, les immenses plage de sable deserte et en prime on aura la chance d’apercevoir requins, dauphins et tortues. Pour finir la journee on continuera vers le nord vers Champagne pool, le seul endroit de la cote est de l’ile ou il possible de se baigner en eau salee. Il est en effet fortement deconseille de se baigner dans l’ocean en raison de la presence de dangereux requins blancs. Retour au backpack

    Pour notre troisieme jour, le reste de groupe me haiera un peu au lever, je les fais en effet se lever a 5h du mat !! Nous devons prendre le ferry de retour a 15h et je veux profiter de la journee au maximun! En plus c’est en ce jour que nous devons voir les plus beaux sites de l’ile, le lac Wabby et son desert, et le lac McKenzie. Epoustouflant!!!

    Sur le trajet, lors d’une marche arriere incontrolee, Chris petera les lumieres arrieres gauches, et enfoncera correctement la carrossorie, ce qui nous coutera 40 dollars chacun! Pas de chance

    Sinon rapport a la conduite 4×4, je me suis regale, je suis de loin celui qui a conduit le plus, les autres ne voulant pas plus que ca!! Les sentiers de l’ile sont a peine plus larges que la voiture, il y a des arbres de chaque cotes, impossible de passer a deux. Lorsqu’une voiture arrive en face, la seul option est la marche arriere jusqu’a un endroit plus large ou se garer et laisser passer l’autre. La vitesse est donc limitee a 30km/h… mouias d’accord on y croit!! J’avoisine les 60 dans certains sentiers, et croyez moi, sur un terrain comme celui-la ca secoue un max!! Je me ferai une belle frayeur tout de meme, a moi et aux autres d’ailleurs, lorque dans un virage la bagnole glisse sur le sable et nous envoie sur le bas cote, qui est en fait une butte, le 4×4 se retrouve a un bon 45 degre l’espace de qq secondes, je me suis vu nous retourne, mais tout va bien j’ai bien gerer! Une bonne montee d’adrenaline pour tout le monde! Une bonne rigolade, enfin… apres la maneouvre! lol
    En definitif, je veux un 4×4!! J’espere pouvoir en acheter un apres Sydney pour faire la traverse du desert.

    L’aventure de l’outback australien…

    Posted By Seb on 6 novembre 2009

    Rockhampton, 5h30 du matin, nous y voila enfin après 7 heures de bus du nuit. Tout mon packtage sur le dos je file au camping Riverside alors qu’Aurelie saute dans un bus vers le backpacker le plus proche. A 6h du mat, la reception est toujours fermee, encore 2 heures a attendre. Par chance, deux p’tites bonnes femmes de 60, 65 ans, australiennes et voyageant en caravanes sont déjà levees. Je me fais invite une bonne tasse de the. 1h30 a discuter de tout et de rien. De cette manière le temps passe plus vite.  Au final le camping coute le prix que le backpacker  et a choisir je prefere un bon lit.  Je reprend donc tout mon bordel et en route vers l’hotel.  2 km de marche avec tous les sacs… ca pese!
    A rockhampton rien de particulier a faire a part se manger un bon pave de viande de 300g ! il est 11h30, c’est chose faite !
    Non ici l’interet sont les parc nationaux des alentours et les anciennes mines de ruby et de saphir.  On décide de se louer une bagnole et de partir le lendemain matin tot. Après toutes le formalites administratives faites, la caussion payee, on file chercher nos vivres et la flottes pour 4 jours. Retour au backpack.
    Au p’tit matin on recupere affaires et glaciere  et on decolle. Après  200km vers l’interieur du pays, on sent déjà que la densite de population diminue.
    Arrives dans les Tablelands, le premier parc naturel, on se rend compte que la glaciere prise au backpack n’est pas la notre! Merde!! Du coup pas sandwich, pas de couverts, pas de salade… Heuresement on n ’est pas tomber sur la glaciere d’une personne on gout douteux. La pioche n’est pas trop mal.
    Pour le reste de la journée on visite le coin, rien d’exceptionel. Les cascades et points d’eau sont secs. Il s’agit ni plus ni moins d’une grande foret d’eucalyptus sur un plateau a 600m d’atitude. En tout cas ca sent bon. Le soir on camp un peu a l’arrache, interdit formelle de faire du feu, du coup pas de barbec, et en prime on se tapera un bel orage!
    Au leve, on fonce vers Rubival et Saphire. Comme leurs noms l’indiquent, ce sont deux petits bourgs contruits sur des mines de saphirs et de rubi. Encore aujourd’hui nombre de personnes investissent ici, esperant faire fortune, comme certains chanceux qui force de patience et de determination ont trouves des precieux d’une valeur de plusieurs milliers voir plusieurs millions de dollars. Avec Aurelie on y coupe pas!! Apres une interessante descente dans les mines, on se loue un peu de materiel et on tente de notre chance… et la… chance ou destin, on trouve un saphir de 462g, 80% de purete, d’une valeur de 362 000 dollars!! Bonne peche, la suite du voyage en australie sera aisee.
    Apres cette peche miraculeuse, on passera la nuit a Emerald dans un petit camping, arrive et parti hors des ouvertures de la reception, on economisera meme une nuit ;) . Au petit matin on decends vers les Carnarvon Gorges. Les routes de l’outback Australien sont de vrais cimetieres de kangourous, parfois durant 1 ou 2 km on peut sentir jusqu’a l’odeur des cadavres en decomposition tellement il y en a, et croyez  moi, on compremdra bientot pourquoi!!
    Les Carnarvon Gorges. Voila un parc naturel qui en jete! Pour commencer on decide d’aller pique niquer pres du lac de ??, mais apres une 20 de km dans les sentiers de terre, remplis de poussiere, au milieu de nulle part, on realisera que ce n’est pas le bon chemin et malheusement, faute de gazoil, on preferera monter directement dans les gorges. Ici les distances sont grandes, la station la plus proche est a plus de 200km, et le reservoir est petit!! Apres midi decouverte de la faune, balades… Le lendemain on fera presque tous les chemins de randonnes, paysages, forets, cascades, kangourous, art aborigene…  Retour au campement a 18h, la nuit tombe doucement et nous devons etre rentrer a Rockhampton ce soir. 400 km de nuit dans l’outback Australien!!! Nous voyant remballer les affaires, des campeurs australiens intrigues nous interpellent: « rockhamton!!! maintenant!! pffff, faites gaffe au kangourou, soyez tres prudent!! »  On a vite compris. Apres seulement quelques kilometres, nombre de ces marsurpiaux traversent les routes, mangent tranquillement sur le bas cote et a vue de la voiture prennent peur et sautent… seulement ils sautent  presque tjs en direction de la route!!  Bref je crois que je n’avais encore jamais ete aussi attentif sur la route. A plusieurs reprises, je fais des ecarts de fous, dont un ecart en particulier bien violent pour eviter un enorme kangourou!! C’est pas passer loin! Malgre l’attention, un petit wallabi goutera au parechoc de notre Hunday, cette fois-ci pas d’ecart possible ou c’est nous qui allions au tas! Heuresement pour nous qu’il etait petit, pas trop degat, juste un petite bosse sur le capot, qui nous coutera tout de meme 80 dollars! Donc deux  conseils pratiques lors des passages dans l’outback: prevoir de l’essence, oui j’ai oublie de preciser, que nous avons du acheter un jerican de secours au camping, sans quoi on serait sans doute en train de pousser la caisse. Il y a deja qu’une station tout les 200 km, mais en plus pas de carte bleu possible, faut arriver dans les heures d’ouverture, v’la la galere toi!! Et le deuxieme conseil pratique… roule pas la nuit ou prevoit un bon parechoc!

    Traducciones en Espanol

    Posted By Seb on 27 octobre 2009

    Hola queridos amigos Espanoles, Colombianos, Argentinos, Peruvianos

    Como, tal vez, ya lo habeis notado, ya hace mucho tiempo que no he traducido los articulos en espanol. Lo siento pero escribirlo todo dos veces es mucho tiempo…

    A partir de ahora, habiendo encontrado personas que nos hablan ni Frances, ni Espagnol, traducire solamente en Ingles ya que esta idiomas, se supone que todo el mundo la entiende.

    Talueg amigos… cuidaros!

    Les Whitsundays Islands

    Posted By Seb on 25 octobre 2009

    Avec les Whitsundays Islands, on touche a la perfection, car la c’est tout simplement epoustouflant!! une archipel regroupant plus de 70 iles. La plus grande et la plus connu etant Whitsunday Island signifiant le jour de la Pentcote, car notre cher capitain cook pensait les avoir les avoir decouvert en ce jour.
    Sur cette ile on trouve le plage de Whiteheaven, une plage de 9 km de long d’un sable blanc et fin comme de la farine ou presque!

    Arrives a AirlieBeach avec aurelie ma pote belge, on se trouve un logement, elle dans un backpacker hotel et moi dans un camping pour utiliser ma nouvelle aquisition, une superbe tente igloo.
    Une fois installes, on zigzag de centre d’info a centre info. Quelle est la meilleur option pour visiter les iles? les plus belles plage ne sont accessible qu’en bateau avec des prix assez eleves. et plusieurs jours semblent necessaires pour vraiment en voir le maximun. Bref pas simple.

    Apres reflexion, on en a tout les deux un peu marre des plages, des trekking, des plages. des trekking … ! Du coup on opte pour rester juste une journee et de se faire un trip en hydravion au-dessus des iles!!! Voila je crois le meilleur moyen de viviter ces iles.

    PA250045A 1200m d’altitude, au dessus des iles, de l’eau turquoise et de la barriere de corail, c’est magnifique. On ira jusque Heart reef, une des partie la plus photografie de la grande barriere pour sa forme de coeur, on s’y arritera meme pour 1h de snorkelling avant de repartir et se poser a nouveau sur la plage de Whiteheaven. Et le tout arrose au champagne… un vrai truc de luxe!!!

    Apres 5 heures de reve nous revoila de nouveau sur la terre ferme de Airliebeach. un epu de stop jusqu’au camping, demontage de la tente, et re stop jusqu’au centre ville, ou on attendra le bus pour aller a Rockhampton la capitale de boeuf australien. 7h de bus de nuit, ca economise une nuit d’hotel…

    De Townville aux Whitsundays en passant par le Yongala!

    Posted By Seb on 21 octobre 2009

    Le festival de Mission Beach. Le mot festival peut vraiment signifier beaucoup de choses, pour celui-ci on est loin des Eurockeenes de Belfort par exemple. C’est plus le genre concert de quartier avec des  groupes locaux, les buvettes,  (mais sans bière ici… oui la vente d’alcool est soumise a une forte législation, mais on avait prévu le coup lol), spectacle de feu…. Une ambiance très familiale conviviale et déchaînée comme toujours en Australie.

    Le lendemain, on s’arrêtera à Murray National Park. Apres midi balade et baignade. Tout pourrait être parfait sans c’est espèce mouches bizarres assoiffées de sang. Le soir en camp sur le site. Petit feu, rhum, et bières, le tout interrompu soudainement par un orage violent qui durera toutes la nuit. Résultats des courses : tout est trempe,  chaises, tentes, matelas…  le p’tit dej se fera sous un p’tit porche, presque à l’ abri de la pluie.

    Apres une vingtaine de kilomètres, le soleil extirpe de nouveau quelques rayons et la chaleur revient enfin.  Direction le parc national de Wallaman et sa gigantesque cascade de 268 mètres. Déjà la c’était  impressionnant, mais ca doit l’être encore plus lors de la saison des pluies, le débit d’eau étant beaucoup plus important ! Petit trekking dans la foret pour descendre voir le bassin où chute la cascade, prendre quelques photo puis on  remonte, et on repart, cette fois-ci en direction de Townsville.

    Apres 150 km de route, on arrive à Townsville, la nuit commence déjà à tomber. Pour la nuit on dort au Yongala Lodge ! Parfait je peux prendre toutes les infos rapport a la plongée sur l’épave du  Yongala, c’est peut être un signe…

    Mais avant le Yongala… c’est Magnetic Island. Sur cette ile le soleil fait rage plus de 320 jours par an. La température n’ait encore jamais descendu en dessous de 20 degrés.  Grandes forets remplit de koala, plages magnifiques…

    Pourquoi Magnetic  Island ? Lorsque John Cook la découvre, tout ses appareil de mesure se son mis à délirer, sa boussole perdait le nord… il en a donc conclut que l’ile était magnétique, chose qui fut réfuter bien après, mais le nom resta…

    On prévoit donc de rester 3 nuits sur l’ile, du coup on prend juste une bagnole avec le nécessaire pour trois jours, le reste des affaires  attendra a Townsville dans la deuxième voiture. Arrives sur l’ile on se trouve un petit camping sympa, au sud de l’ile, sur Rocky Bay, on s’installe, et on décolle en bagnole vers le point le plus a l’ouest de l’ile, sur une plage déserte pour profiter d’un magnifique coucher de soleil sur l’océan pacifique.

    Le lendemain, on marche vers Radical Bay tout au nord de l’ile. Bronzette sur la plage. Pour la suite, alors que les filles veulent aller vers une autre plage – je commence à en avoir marre des plages et des plans bronzette-  je décide de descendre en stop jusqu’à Alma Bay pour retrouver Aurélie. Rencontrée à Cairns lors des plongées sur le reef, elle voyage en direction du sud en bateau.  Et bref en raison des vents trop violents, elle et l’équipage se relaxent sur Magnetic Island.

    Rencontre de tout l’équipage autour d’un p’tit barbecue.  Aurélie part demain pour plonger au Yongala., voila maintenant quelque tps qu’on parlait de faire cette plongée ensemble.  Du coup après réflexions, je change mes plans et décide de partir le lendemain pour le Yongala.

    Pour la fin de journée, avec giselle et Andrea, on se fait le trek du Forts. Rencontre au retour avec un p’tit koala !! Le soir de retour au camping, c’est soirée Ladies Night. De 7h30 a 8h30 boissons gratuites pour les filles. Giselle me prête donc sa plus belle robe rose saumon,  et un superbe collier. Me voila prête pour une soirée qui promet. Et ca n’a pas manque !! Alcool, danse, bain de minuit, rencontre… un bon programme. Ah oui je participe aussi au défilé de tous les travestis de la soirée!! lol

    Apres cette longue nuit, le réveil  de 7h30 par ce soleil brulant qui tape la tente est difficile. Je file me cache avec mon sac de couchage a l’ombre d’un arbre pour dormir un peu plus. Douche froide, p’tit dej, et en route pour le port. Le ferry part de a 12h30. De retour a Townsville, le timing est serre, avec Aurélie on doit prendre un bus pour descendre a Ayr, il part d’en une heure. Mais avant tout  je dois retourner au Yongala Lodge pour récupérer le reste de mes affaires dans la voiture de giselle.

    Me voila donc de nouveau avec tout mon bordel sur le dos !

    Arrive à Ayr, deux personnes du club de plongée nous attendaient pour nous amener en 4×4 vers le club où on passera la nuit.

    Le lendemain debout 6h30, l’épave du Yongala nous attend !! Apres un petit briefing, on monte dans le bateau, enfin un gros  zodiac améliore. Aujourd’hui le moins qu’on puisse dire c’est que l’océan est agite. Les 35 min en mer, ne sont pas facile pour tout le monde, le mal de mer fait rage lol !!! Pour moi le trajet se passe sans problème, mais une fois arrêté, le bateau bouge encore plus, un peu dur de s’équiper.

    Nous voila donc a 30 km des cotes, sur le site ou le 23 mars 1911, le Yongala coula.  Cette épave de 109 mètres de long est selon les dires hantée par les âmes des 122 passagers mort à ‘intérieur. Ce qui expliquerai qu’Il y a un an de ca a peine, un homme pris d’une folie soudaine tua sa femme avec il plongeait en lui coupant son arrive d’air!

    En presque 100 ans depuis la tragédie, la nature a repris ces droits. L’épave est en réalité recouverte de coraux c’est à peine si on la distingue, et le site est rempli de poissons dont certain vraiment énormes, requins, tortue géante et serpent de mer.  Notre instructeur s’amusera avec un… un peu fou quand on sait qu’il s’agit du serpent le plus dangereux au monde. Ca morsure vous tue en moins de 40secondes.  Le point négatif : interdit pénètre dans l’épave !! Nous pouvons juste tourner autour. Les bulles d’air expirées par les plongeurs risquerai d’oxydées le bateau et de le détérioré. On pourra néanmoins apercevoir par des fenêtres  les toilettes !

    De retour au club, après un bon barbecue, on prépare de nouveau nos packages et en route pour Ayr. On passera la nuit au Zelda Backpackers, une auberge de jeunesse d’apparence pas trop mal.  Mais franchement même les douches de la montagne de Murray entaient plus propres !!  Et quand aux chambres… c’est un peu glauque.  Mais pour une nuit ca fera l’affaire et avec le mal de tête que me tape depuis le retour de la plongée, j’ai besoin de dormir. Decompression sickness ?? Nooo!!

    Au petit matin tout va bien, RE-PO-SE !!  Prêt pour 4h de bus en direction de Airlie Beach, point de départ pour les Whitsundays Island,  la prochaine étape…

    En route vers le Sud…

    Posted By Seb on 15 octobre 2009

    Cette troisieme semaine à Cairns a été vraiment tranquille, rien de spécial à raconter. J’ai passé la majeur partie du temps collé au PC, afin de vous faire profiter de ce site. Mais voila hier soir, ma vie a basculé!!! En effet, cette dernière semaine je cherchais « activement » une voiture ou un van à acheté, et finalement plus besoin d’acheter ! Hier soir, près du super lagon de cairns, j’ai rencontré 3 personnes bien sympa, possédant 2 voitures, tout l’équipement de camping et descendant vers le sud en voulant faire plus ou moins les mêmes arrêts que moi. Délire camping sauvage et bonnes soirées en vue… bref parfait.  Le départ est un peu précipité, mais il fallait se décider. Je quitte donc Cairns demain matin en compagnie de Gizelle (Brésilienne), Andrea (Allemande) et Liam (australien). Le premier arrêt sera a quelques kilomètres au sud de Cairns pour le Mission Beach Music Festival, pour la suite rien de décider.

    Du coup ce soir aux fourneaux, je cuisine pour mes jeunes colocs…

    Désolé chers colocs, pas de diner hier soir ! Je suis parti au dernier moment faire un barbec avec mes nouveaux compagnons de voyage. Cette invit ne pouvait se refuser !

    Au final comme je l’ai précisé antérieurement, pas de diner avec mes jeunes coloc, mes compagnons de voyage me propose un barbec près du lagon de cairns… une invitation que je ne peux pas refuser. Je passe au Coles pour acheter biere, vin et une paire de brochette et en route.

    Voici un des points que j’adore ici en Australie, les barbecues.  Ils en a partout a porte de main, gratuit, ouvert a tout le monde. On y retrouve donc toute la joie de vivre australienne.  Un melting pot de backpackers, enfants, parents, jeunes et moins jeune  donnant  une ambiance conviviale et familiale.

    Une sympathique petite soirée.

    Le lendemain rendez vous 10h, et départ pour Mission Beach. Au final décollage a 13h vers un premier arrêt  dans la riviere du parc national de Udara. C’est un endroit tel qu’on pourrait en trouver en France  ou ailleurs avec pourtant cette particularite. Les roches. Soumises a des changements de saisons brutales, elles sont taillees et scultees par les courants violents et les eaux abondante de l’été humide,  et se découvrent lors de l’hiver sec, pour nous laisser profiter de ses formes étranges et artistiques.

    Au final, le site, où le camping et le barbecue sont gratuits, prête  à rester ! Changement de programme, pas de festival pour ce soir,  se sera pour demain.

    Apres la préparation du campement,  on se fera une veillée a cote du feu . Liam notre guide australien, nous montre ses talents pour le baton feu, Giselle et moi essayons vite fait, c’est pas encore au point, mais pas de brulure.

    Le lendemain, apres une nage matinale dans les eaux fraiches de la riviere, on prend la direction de mission beach. Pique nique rapide et siete sur cette grande plage deserte borde de cocotier.  Pour des raisons inconnues, Liam notre jeune australien, doit retourner a Cairns … et laisse un sac vide en disant qu’il nous retrouvera dans quelques jours … mouias… !!  Bref. Je prends le volant pour les quelques km qui nous séparent du festival, la conduite a gauche est particulière mais le plus inhabituel reste le passage de vitesse avec la main gauche.

    Arrive sur le site on se trouve un p’tit camping juste à cote du festival. Une fois les tentes montées et un p’tit apero on se dirige vers le festival. Je ne sais pas par ou on est passe mais on s’y est retrouvé en 5 minutes sans même avoir a paye l’entrée !! That is a good news !


    Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly