Eh, t'es où là !!

somewhere…

De Bangkok a Sukothai

Apres une nuit passee entre les vols et l’attente a Singapore, j’arrive enfin a Bangkok.
L’ambiance dans la ville est divisee entre les fetes de la nouvelle annee bouddiste, nous sommes en l’an 2553 et les tensions provoquees par les manisfastations des chemises rouges. En d’autres termes, une guerre de terre et d’eau d’un cote, et une seconde a balle reelle de l’autre. D’un cote, le quartier de Khaosan road, littarellement envahit par de milliers de personnes, enfants, parents, touristes, l’eau vole de partout devant, derriere, a gauche a droite, voir meme du 5e etages. De la musique a tous les coins de rue, ca dance, ca rie, dans cette ambiance de joie et de bonne humeur. De ‘autre le cote, le quartier des affaires, ou les militaires encerclent le SP Park Hotel ou la majeur parti des dirigeants des chemises rouges se refugient.

Pour la petite histoire, le nom entier de Bangkok est : (ref wikipedia)

* en thaï : กรุงเทพ มหานคร อมรรัตนโกสินทร์ มหินทรายุธยา มหาดิลกภพ นพรัตน์ราชธานีบุรีรมย์ อุดมราชนิเวศน์มหาสถาน อมรพิมานอวตารสถิต สักกะทัตติยะวิษณุกรรมประสิทธิ์  :D

* sa transcription : Krung Thep mahanakhon bowon rattanakosine mahintara ayuthaya mahadilok popnopparat ratchathani buriromudomratchaniwet mahasathan-amonpiman-avatansathri-sakkathatitya visnukamprasit

* sa signification : « Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn »

Le Livre Guinness des records le note comme le nom de lieu le plus long au monde.
Une des explications pour le nom de Bangkok (mais il y en d’autres) est qu’il serait la contraction de Bang Ma-Kok qui se traduit par « lieu planté d’oliviers » ; bang est souvent utilisé dans le nom des villes situées au bord de la mer ou d’une rivière, Ma-kok désigne la prune de Java. Une autre hypothèse vient du khmer Beung Kok : « terre inondable (beung) aux roseaux (kok) ».

A mon arrivee a bangkok, je trouve refuge a New My House Guesthouse pour 200 bath la nuit (4,60 euros). Une fois installe, je m’en vais errer dans les rues pour m’impregner de l’atmosphere. A peine trois pas et me voila deja harceler par les tuktuk taxi voulant me faire faire le tour de la ville. Apres quelques heures, je me laisse convaincre par Dom, de monter a bord de son super tuktuk… pour juste 10 baths! voila qui fut ma premiere erreur!! Ne jamais monte dans un 10-bath-tuktuk! Je venais de tomber le typique piege a touriste! Apres me faire voir le fameux Bouddha geant, Dom me depose dans un soit disant centre d’information tourisque, qui en realite une agence de voyage deguisee. Bref une fois a l’interieur, j’explique plus ou moins les sites que je souhaite visites, combien de temps je pense rester en thailande, attendant des informations sur comment y aller, quels bus prendre..etc!! Et voila comment cette charmante et amicale thailandaise me balade en me convaicant d’acheter et de reserver deja tout les billets! Bref je vous passe les details de la conversation, je reserve pour les 10 prochains jours tous les tickets, chambre d’hotel, sorties…une erreur monumentale. Car meme si le prix reste tout a fait acceptable, il est clair que faisant les choses par moi meme, le prix aurait ete bien moins cher. Mais le pire est de se sentir pieds et main liees pendant 10 jours, devant suivre un programme, sans pouvoir en changer!

Premiere nuit a bangkok… je la passe dans les festivite du quartier de khosan Road, trempe et de la terre partout. Une vrai purification, mais surtout une bonne rigolade.

Deuxieme jour: visite furtive, entre temple et errance. Rentrer a l’hotel je fais le connaissance de Max et Carolina, du Chili. Avec eux, la nuit fut ultra animee, les festivites du nouvel an n’en finissant pas. Nous nous retrouvons dans un bar en plein coeur de la bataille. Max se souviendra toute sa vie de cette nuit, compte tenue de la petite thailandaise au caractere particulier, pour ne pas dire tyranique, qu’il a rencontre et qui lui voudra de belles griffures sur le torse!!! Une vrai sauvage. Le lendemain malgre le mal de crane et le manque de sommeil, nous irons vers le quartier des affaires ou le campement des chemises rouges se situe. Balade dans Limphiny park avant de retourner vers Chanatown.

Le lendemain matin, mon 10-jours-programme-touristique commence. Je me vois donc contraint de quitter Bangkok laissant derriere moi de nombreux sites non visites. En effet mon sejour a Bangkok fut bien plus marque par la nouvelle annees Bouddiste que par une visite concise et constructive. Rien de bien grave etant donne que j’y serai de nouveau a vers le 15 aout.

Direction Ratchaburi, petit village a l’est de bangkok connu pour son fameux marche flottant. L’ambiance y est tres agreable et vraiment authentique. Apres cela, je file vers Kanchanaburi. L’endroit est plus interessant pour son histoire que pour sa beaute. C’est ici que fut erige le Pont de la riviere kwai durant la seconde guerre mondiale. Visite du musee de la construction sanglante de ce railway et nuite a Sai Yok dans une maison flottant sur la riviere Kwai. Le lendemain matin, petite randonne a dos d’elephant et bamboorafting… vraiment ennuyant a mourir!! Apres midi transfert jusqu’a l’une des anciennes capitale de Thailande: Ayuthaya.

Ayutthaya est la capitale de la province d’Ayutthaya en Thaïlande. La ville fut fondée en 1350 par le roi U-Thong et devint la capitale de son royaume, généralement connu sous le nom de Royaume d’Ayutthaya. Pillée par les armées birmanes du roi Bayinnaung en 1569, la ville fut détruite par celles du roi Hsinbyushin en 1767. Ses ruines ont été constituées en Parc historique d’Ayutthaya. La ville nouvelle fut reconstruite quelques kilomètres plus loin vers l’est. La ville se trouve au confluent de la Chao Phraya et de la Pa Sak, la vieille ville se trouvant dans un méandre du fleuve, recoupé par un canal pour en faire une île. (ref wikipedia).

Ayutthaya est un arret interesant mais vraiment non-indispensable a mon gout.

La ville de Sukothai (mon prochain arret) qui fut la premiere capital du Siam (ancien nom donne a la Thailande) fonde en 1298, et inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO, est pour moi vriament tplus belle et d’autant plus interrasnte.

Sukhothaï fut la capitale du premier royaume thaïlandais. Ce royaume, après s’être affranchi de la tutelle khmère, parvint à préserver son indépendance de 1250 jusqu’au XVe siècle. En 1378, Sukhothaï est devenu tributaire de l’État d’Ayutthaya. Fin du XIIIe siècle, dans les contrées voisines, les Mongols envahissent le Vietnam, l’Empire Khmer saccagent la magnifique cité birmane de Pagan (1287). Sukhotaï échappe à la peur. Au contraire, Rama le Fort, monarque respecté pour son équité et sa sagesse, la porte à son apogée entre 1275 et 1317. Située à 600 kilomètres au nord de Bangkok, l’immense Sukhothaï est aujourd’hui ruinée. Toutefois, la ville possède encore de nombreux vestiges de temples,. La plupart des édifices qui ont été découverts, et pour partie relevés, se trouvent à l’intérieur d’un rempart renforcé de douves. Mais de nombreux autres bâtiments, disséminés dans les rizières environnantes, attendent d’être dégagés de l’enveloppe de terre qui les recouvre. (ref wikipedia)

C’est a bicyclette que je decouvre ce magnifique parc historique…


About The Author

Seb

Comments

One Response to “De Bangkok a Sukothai”

  1. nadege dit :

    heu…et la suite?? j’etais a fond la!!!
    continue a vivre tes experiences grandioses et a nous faire rever par procuration.
    gros bisous de nous 4
    nadege, nico, thibaut et vincent

Leave a Reply


Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly