Eh, t'es où là !!

somewhere…

Cameron Highlands

Apres les villes et la civilisation, direction Tanah Rata dans les Camerons Highlands, grandes collines en altitude, ou les anglais ont autrefois commence la culture de the. Le site est reelement impressionant et la fraicheur des hauteurs fait du bien apres la chaleur et la moiteur tropicale des grandes villes. La-haut on dormira au Fathers Guesthouse, grande maison au haut d’une colline surplombant le village, autrefois tenue par des Peres catholiques. L’endroit est un veritable petit paradis, la bouffe y est bonne et vraiment par chere (1 a 3 euros et oufff le ventre bien plein). Arrive en soiree, on decide d’aller juste se boire un the bien typique dans une belle maison anglaise a 2 km de la, pris dans une averse soudaine, on leve le pouce, et ici c’est magique, la premiere voiture s’arrete!! Bref un vrai the a l’anglaise en terasse sous la pluie avec des scones. Retour en taxi, le mec venait juste rechercher sa femme qui bossait ici, mais apres negociation, c’est ok, il nous rammene. Un taxi toujours aussi special, la bouteille de wishky dans la boite a gants!

Le lendemain, on part tot pour une premiere sortie dans la jungle. Un vrai delire. En resume 30 minutes pour montee en 4×4 dans des sentiers defonces, pleins de flotte, petite rando de 2heures, passage dans un petit village aborigene, enfin… un ancien village peut etre, mais maintenant tranforme en un piege a touristes, rien de bien exceptionnel, on aura quand meme droit a un petit aprentissage de tir a la sarbacanne. Apres une bonne bouffe a 1 euro, on part visiter les plantations de the et la fabrique, ou les feuilles sont sechees et preparees, pour le plaisir de fines bouches.
Pour info, les ramasseurs de the sont payes 45 ringitt soit 9 euros par 200 kg de feuilles!!! Une misere, voila pourquoi aucun malais ne travaille dans les plantations mais seulenment des Bangladesh…iens??.
Apres de belles photos et une petite degustation on monte au point culminant, d’ou la vue est apparement execeptionnelle. Pour nous, ce sera puree de pois et visibilite de moins de 50 metre!! Dommage pour la vue! Mais en compensation, la brume donnera, a notre sortie en foret tropicale, une ambiance et des paysages inoubliables! Pour l’info, cette foret d’altitude est vraiment particuliere, puisqu’on y marche pas sur un « vrai » sol, mais sur une accumulation d’humus. Resultat, un sol mou, qui « bouge » et quand on sait qu’en dessus il n’y a rien… on evite de sauter trop fort ! Bref le guide nous apprend plein de trucs interessants sur les differentes plantes et arbres, comment les ultiliser au cas ou on venait a se perdre. Good news!!
Le soir rencontre d’un couple d’italiens vivant a Melbourne, ils partagent leurs bons plans, et nous invitent chez eux quand on passera a Melbourne! Parfait.

Le lendemain le trip se fera tout seul, juste nous deux dans la jungle sans guide. On se tape le trek sense etre le plus difficile, 3h de marche selon le routard, 1h30 en realite. C’est loin d’etre ultra physique, la plus grande difficulte est en realite le chemin, bien escarpe, plein de racines, de lianes, et de boue. A certains endroits, on devra s’aider de corde presente a cet effet pour pouvoir monter. Un bon delire! Pour redescendre, on passe par la route. Le tps commencant a changer de couleur, on leve le pouce. On terminera dans le coffre d’un Pick Up qui nous ramene jusqu’a Tanah Rata.


About The Author

Seb

Comments

Leave a Reply


Video & Audio Comments are proudly powered by Riffly